Solidarité

La grande purge de Mauricio Macri

Président depuis moins de deux mois, Mauricio Macri n’a pas tardé à faire le «ménage». Parmi ses victimes: Milagro Sala, symbole des réussites sociales du précédent pouvoir.
L'actuel président argentin Gobierno de la Ciudad de Buenos Aires
Argentine

Durant sa campagne électorale, l’actuel président de la République d’Argentine semblait déterminé à une coexistence pacifique avec ses ennemis politiques: «Il est temps d’arrêter de poursuivre ceux qui pensent différemment», disait-il. Malheureusement, des paroles aux actes il y a souvent un grand pas. A peine arrivé au pouvoir, Mauricio Macri a lancé une vaste offensive contre les secteurs sociaux jugés proches du précédent pouvoir. Dans le viseur du président libéral

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion