Suisse

Un combat à 1,2 milliard contre les micropolluants

Une centaine de stations d’épuration doivent être équipées d’une nouvelle technique de traitement. But: réduire les résidus de pesticides ou de médicaments dans l’eau.
La station d’épuration de Vidy Alain Wicht
Suisse

La lumière rosée du petit matin, le froid piquant et les cris des mouettes au-dessus des bassins font presque oublier que l’on se trouve à la station d’épuration (STEP) de Vidy, traitant les eaux usées de Lausanne et des communes voisines avant de les rejeter dans le lac. Achevée pour Expo 64, la STEP a été dotée dans les années 1970 d’un système de traitement physico-chimique avant-gardiste. Lire aussi: La

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion