Musique

Monts et merveilles à Gstaad

SOMMETS MUSICAUX
Martha Argerich ADRIANO HEITMAN
Musique

Avec une introduction festive, vendredi soir dans la pittoresque église en bois de Saanen, en compagnie de l’incandescente pianiste argentine Martha Argerich et de la Kremerata Baltica, fondée par le violoniste letton Gidon Kremer, le festival hivernal classique de l’Oberland bernois promet monts et merveilles. Du 29 janvier au 6 février, les Sommets musicaux de Gstaad et leur nouveau directeur artistique, le violoniste français Renaud Capuçon, n’accueillent que du beau monde

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion