Genève

Les Cropettes, nouveau lieu de mémoire

Une plaque sur l’ancien bâtiment de l’école des Cropettes rappelle que des juifs cherchant l’asile furent refoulés et pour certains envoyés à la mort, comme la jeune Rosette Wolczak.  
L’ancien bâtiment de l’école des Cropettes. La photo date de 1961 Georges Neri/Ville de genève
Genève

Un lieu de mémoire. Les autorités municipales genevoises ont officiellement inauguré mercredi, journée internationale dédiée aux victimes de la Shoah, une plaque commémorative devant l’école des Cropettes. Ce bâtiment a servi de centre de triage durant la Seconde Guerre mondiale. Des milliers de personnes – un peu plus de 25 000 – ont transité par Genève durant ces années sombres. Environ 850 d’entre elles furent refoulées. Parmi elles, 117 ont été déportées,

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion