Vaud

Le PLR crie haro sur le «communiste»

Élections à Lausanne

Le Parti libéral-radical lausannois ne veut plus de la «surmajorité» de la gauche à Lausanne. Il estime que sa revendication de deux sièges à la Municipalité de Lausanne, que prendraient ses candidats Pierre-Antoine Hildbrand et Mathieu Blanc, est légitime. Dans ce combat, le duo de candidats est accompagné par une liste de 67 candidats au Con­seil communal. Trois socialistes, deux verts et un popiste à l’exécutif, c’est trop, estiment les

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion