Actualité

Un président très à droite pour la région Auvergne-Rhône-Alpes

Depuis lundi, l’ex-ministre de Nicolas Sarkozy Laurent Wauquiez est aux commandes de la deuxième plus grande région de France. Une victoire de la droite décomplexée.  
Aussitôt élu à la tête de la région Auvergne-Rhône-Alpes Pierre Nouvelle
France voisine

L’élection du président de la nouvelle région Auvergne-Rhône-Alpes n’était qu’une formalité. Comme attendu, lundi 4 janvier, Laurent Wauquiez a été élu à sa tête avec 113 voix, contre 42 à son challenger Jean-François Debat, maire socialiste de Bourg-en-Bresse et 34 voix à l’élu Front national (FN) Christophe Boudot. Le 13 décembre dernier, la liste d’union de la droite l’avait emporté assez largement au deuxième tour des élections régionales, au terme

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion