Genève

En février, le menu genevois des votations sera copieux

Avec pas moins de treize objets soumis aux citoyens, le prochain scrutin battra un record. Mais pour beaucoup, le débat démocratique est péjoré.  
Les citoyens devront redoubler d’efforts pour se prononcer en toute connaissance de cause sur tous les objets soumis au vote. JPDS
Démocratie

Le menu des votations du 28 février prochain s’annonce copieux. Avec douze objets soumis au vote, dont un supplémentaire en Ville de Genève, les citoyens genevois risquent même l’indigestion. Il s’agit d’une première pour le canton. Pour la plupart des sujets, les enjeux sont importants et témoignent d’un climat social tendu, notamment sur le débat budgétaire. Or, difficile pour chaque votant de se former une opinion sur toutes ces questions variées.

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion