International

Du combat PP-PSOE à la fusion?

Espagne

Ensemble, ils atteignaient depuis trente ans entre 75% et 80% des suffrages à toutes les élections. Dimanche, il n’est pas sûr qu’ils parviennent même à rassembler un votant sur deux au scrutin roi de la démocratie espagnole. La crise économique, la montée des nationalismes périphériques, la convergence des politiques économiques et l’ascension de Podemos puis de Ciudadanos ont mis le bipartisme à genoux, rendant la pression au «vote utile» plus

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion