Actualité

Sévère défaite pour Nicolás Maduro

VENEZUELA • Les Vénézuéliens ont sanctionné le successeur d’Hugo Chávez, jugé responsable de la crise économique. La forte majorité de droite va lui rendre la vie difficile, voire impossible.

Après dix-sept ans de pouvoir sans partage, le bolivarisme a connu dimanche son premier échec. Et quelle défaite! La Table de l’unité démocratique (MUD) a obtenu au moins 99 sièges sur les 167 que compte le parlement, contre 46 au Parti socialiste unifié (PSUV). Hier soir, vingt-deux sièges devaient encore être attribués. Le président, Nicolás Maduro, a admis sa défaite dès la présentation des premiers résultats du Conseil national électoral (CNE).

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion