Solidarité

Montagne sacrée contre uranium

June Lorenzo, avocate autochtone, raconte comment défendre les intérêts des Indigènes face aux mulitnationales.
Le Mont Taylor est sacré pour les peuples Lagune National Trust CC

«Le gouvernement américain a approché la tribu Laguna pour faire de la prospection d’uranium sur notre territoire dans les années 1940», raconte June Lorenzo, avocate autochtone Laguna-Navajo spécialiste en droit public. Avec ses nombreux vétérans des deux guerres mondiales et dans le contexte de la guerre froide, sa communauté s’est montrée plutôt favorable à l’exploitation de la mine, ­opérationnelle à ciel ouvert de 1959 à 1983, à seulement 800 mètres des

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion