Valais

«Chaque voix compte»: le Valais schizophrène

VOTATIONS CANTONALES • Une initiative en faveur d’une réforme du système électoral sème la pagaille dans la vallée du Rhône. Décryptage d’un projet sur lequel les fronts ont bougé.
Le comité d’initiative propose un système électoral alternatif qui permettrait de passer à trois circonscriptions électorales principales – le haut Creative Commons Attribution-Share Alike 3.0 Unported

Un peu plus d’un mois après les élections fédérales, les Valaisans sont appelés à se prononcer, ce dimanche, sur l’initiative «Chaque voix compte». Lancée en 2009, l’initiative porte sur l’épineuse question d’une reforme du système électoral cantonal. Son but: garantir une meilleure représentation des petits partis au parlement cantonal. Depuis son dépôt, les fronts ont passablement bougé. Alors que tous les partis initiants ne soutiennent pas, plus ou pas vraiment

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion