Actualité

Marcher pour le climat malgré les attentats

La grande mobilisation contre le réchauffement climatique aura-t-elle lieu comme prévu à Paris? A moins de deux semaines de la Conférence onusienne (COP21), l’état d’urgence décrété par François Hollande fait planer le doute quant à la tenue de la «Marche pour le climat» convoquée par la société civile et pour laquelle quelque 200 000 personnes étaient attendues. Réunie lundi soir à Montreuil, la Coalition climat 21, qui rassemble quelque 130 organisations,

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion