Genève

7500 maçons et fonctionnaires débrayent main dans la main

DÉBRAYAGES • Au deuxième jour de grève hier, la fonction publique s’est jointe aux maçons pour bloquer le pont du Mont-Blanc. 
Genève, le 11.11.2015 A l'appel de leurs syndicats, des milliers de maçons défilent mercredi dans les rues de Genève pour défendre leurs conditions de travail. Les fonctionnaires genevois, en grève depuis mardi, se sont joints au mouvement des employés du bâtiment. Le cortège des manifestants s'est arrêté sur le pont du Mont-Blanc, peu avant dix heures, occupant toute la chaussée. Syndicalistes et partisans du mouvement y tiennent leurs discours. Près de 3000 maçons, selon le décompte des syndicats, ont défilé mercredi matin dans les rues de la cité du bout du lac. Ils sont soutenus par quelque 4500 fonctionnaires du canton. © J.-P. Di Silvestro / Le Courrier

Il est 10h, sur le pont du Mont-Blanc. Bien décidés à occuper cet ouvrage qu’ils ont construit, comme le clame en portugais un délégué syndical au mégaphone, les maçons en grève sortent leurs sandwichs. Ils sont 3000 à débrayer sur environ 4000 employés dans le gros œuvre à Genève. Et 80% des chantiers sont fermés, selon Alessandro Pelizzari, vice-président de la Communauté d’action syndicale. Derrière les maçons qui, à Genève

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion