Genève

L’Usine ne cède pas face aux autorités

VIE NOCTURNE • Le temple de la culture alternative genevoise à la place des Volontaires réclame toujours une autorisation unique pour ses buvettes. Le bras-de-fer sera d’abord festif.
Concert de Jello Biafra JPDS

Hier, via son avocat, l’Usine a écrit au Département genevois de la sécurité et de l’économie (DSE) qu’elle refusait sa proposition visant à régler leur différend administratif. Une position également relayée lors d’une conférence de presse, fait rare. Le 26 octobre, deux jours avant le gel des subventions du centre culturel autogéré par le Conseil municipal de la Ville de Genève, le département s’engageait à délivrer cinq autorisations pour ses

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion