Genève

L’Usine compte ses soutiens

CULTURE ALTERNATIVE • Les messages ont été nombreux sur la page internet de soutien du centre culturel après le gel de ses subventions mercredi passé.

Pas de manif nocturne. Et encore moins de tags vengeurs. Ce week-end, l’Usine n’est pas descendue dans la rue, malgré le conditionnement de ses subventions 2016 à sa mise en conformité administrative, soit la demande de cinq autorisations distinctes pour ses buvettes. Faut-il y voir une stratégie d’apaisement? «Non», répond l’un de ses permanents, Clément Demaurex. «Pour l’instant, nous avons seulement pris acte. Nous n’avons pas encore défini de stratégie,

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion