Écologie

Stocker quitte le navire

Climat • Le Bernois quitte le Giec, l’institution internationale d’expertise climatique. Une sortie planifiée en cas de non-élection à la présidence.

Thomas Stocker et le Giec, c’est fini. Après 17 ans de bons et «royaux» services au sein du Groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat, le professeur bernois a décidé à 56 ans de mettre fin à sa collaboration avec la plus haute institution internationale d’expertise climatique, dont il était un des piliers. «Ce n’est pas par rancœur que j’arrête», insiste-t-il, en référence à l’élection à la présidence qu’il a

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion