Musique

«En 1980, nous étions des oiseaux rares»

FESTIVAL BACH • Entretien avec Michi Gaigg, fondatrice de l’orchestre baroque Orfeo, qui ouvre ce dimanche la manifestation lausannoise.
L’orchestre baroque Orfeo donnera le coup d’envoi du Festival Bach ce dimanche à l’Opéra de Lausanne. REINHARD WINKLER

Beaucoup d’eau a coulé sous les ponts du courant baroquiste. Aujourd’hui en crue, il n’était qu’un ruisseau au temps où la violoniste autrichienne Michi Gaigg se familiarisait avec l’œuvre de Bach et de ses contemporains. Au fil des années, l’orchestre baroque Orfeo qu’elle a fondé à Linz en 1996 s’est imposé parmi les meilleures formations du genre. Il fera l’ouverture du Festival Bach de Lausanne  ce dimanche (lire ci-dessous). Interview.

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion