Actualité

Créanciers et Grecs se rabibochent, Syriza se déchire

GRÈCE • Les députés grecs ont donné hier leur feu vert au projet d’accord avec les créanciers dans un climat de décomposition du parti gouvernemental. Scission probable avant de nouvelles élections.

La scission de Syriza est-elle devenue inévitable? Hier matin, le feu vert du parlement grec au troisième «plan d’aide» européen a une nouvelle fois illustré les divisions au sein de la Coalition de la gauche radicale (Syriza), dont près d’un tiers des députés se sont désolidarisés de leur gouvernement. Ce camouflet à Alexis Tsipras, qui a dû s’appuyer sur une centaine de voix de droite pour l’emporter, intervient au lendemain

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion