Genève

L’espoir bourgeonne à «Eureka»

PRÉCARITÉ • Neuf mois après leur installation dans les studios mobiles de Malagnou, les habitants reprennent pied peu à peu et chérissent leur coin de verdure.
Jean-Baptiste et Erwin SRO

Aux abords de la route de Malagnou à Genève, les onze studios mobiles colorés sont désormais bien «habités». Tournesols et fleurs sauvages, terrasse et coin potager où patientent tomates, salades et pommes de terre: neuf mois après son inauguration, le village pour personnes sans domicile baptisé «Eureka» regorge de vie. Chez la quinzaine de résidents, dont une famille et deux enfants, le changement est palpable. Tout comme l’émotion. Fort de

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion