Actualité

Le gouvernement Tsipras sous haute tension

GRECE • Alors que le parlement devait voter les mesures voulues par l’UE, dans la rue comme au sein de la coalition gouvernementale, Alexis Tsipras fait face à une première vague de frondes. Reportage.

Mercredi, 9h. Le métro marche de nouveau après un arrêt de travail. Spiros Revithis, le président du Syndicat des travailleurs des transports publics, se dirige vers la place Panepistimiou et s’apprête à rejoindre le cortège des manifestants. «Le premier ministre a vendu les rêves du peuple et joue avec notre espoir», s’écrit le cheminot dépité. Alors que le parlement grec devait voter hier soir un nouveau plan de réformes pour

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion