Actualité

Le courage des Grecs

Le «non» était attendu mais pas avec une telle ampleur. Plus de 61% des votants et tous les districts du pays ont rejeté le plan d’austérité exigé par les créanciers de la Grèce. La folle semaine imposée au peuple hellène n’a fait que renforcer sa détermination à prendre une autre voie. Cinq mois après le succès de Syriza, les Grecs ont une nouvelle fois dit «non» à un avenir qui

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion