Cinéma

«Les choses vont changer»

«MASAAN» Loin des fastes de Bollywood, Neeraj Ghaywan pointe les contradictions d’une Inde en mutation dans un premier long métrage remarquable découvert à Cannes. Entretien avec le cinéaste.
Photos. Incinérateur de cadavres sur les rives du Gange à ­Varanasi PATHE FILMS

Comment vivre sa vie dans l’Inde urbaine d’aujourd’hui? Découvert à Cannes dans la section Un Certain Regard, Masaan montre la difficulté des jeunes adultes à s’affranchir des tabous culturels. Auteur de ce premier long métrage, Neeraj Ghaywan a lui aussi lutté pour réaliser ses propres aspirations. Il veut croire à une évolution significative des mentalités, favorisée par la globali­sation et l’influence positive des réseaux sociaux. Rencontre. Vous avez décroché un

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion