Livres

Rôle ambigu de l’humain

ROMAN • «QUAND J’ÉTAIS VIVANT» D’ESTELLE NOLLET

Cette Afrique australe lointaine, Estelle Nollet excelle à la rendre proche. Après une expédition autour du globe dans Le bon, la brute, etc., l’écrivaine française, née en Centrafrique, explore le monde des réserves naturelles africaines avec Quand j’étais vivant. Elle montre que les enjeux de la braconne ont évolué, passant de la viande à chasser à l’ivoire à revendre. Cela sans oublier la traque des enfants albinos, persécutés parce qu’ils

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion