Cinéma

Mémoires blessées

Le Festival Visions du réel débute vendredi à Nyon, interrogeant la transmission de témoignages sur des vécus contrastés. Morceaux choisis.
Mémoires blessées
Grozny Blues sera présenté samedi et dimanche dans le cadre du festival nyonnais. DR
Visions du Réel

Dans le cadre du festival nyonnais Visions du réel, le troublant Grozny Blues arpente «la manière dont les gens survivent, contraints de se soumettre au culte du bourreau d’hier, Poutine. Mais aussi la diversité de destinées féminines dans une Tchétchénie apparemment pacifiée, où personne ne peut parler ouvertement», selon le cinéaste Nicola Bellucci. L’œil découvre ainsi un quatuor de quarantenaires tentant de mener un travail de recueil de témoignages sur

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion