Solidarité

La faim sévit dans le nord de la Colombie

REPORTAGE • Trois mille enfants sont décédés officiellement de malnutrition entre 2008 et 2013 dans le département de La Guajira, pourtant riche en ressources naturelles. Et l’hécatombe continue.
Omaira Pushaina Ipuana assure ne donner que du maïs Christophe Koessler

Des arbustes rachitiques disputent le territoire sablonneux aux cactus. Le climat semi-désertique du département de La Guajira, dans le nord de la Colombie, ne facilite pas l’abondance des récoltes. Mais le soleil a bon dos. Contamination, corruption, déplacements forcés, irresponsabilité des autorités locales et abandon de la part des pouvoirs publics (lire ci-dessous) sont quelques-unes des causes de la malnutrition qui entraîne la mort de centaines d’enfants chaque année. Officiellement,

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion