Musique

«Souhaitez-vous exécuter la nouvelle version de cette partition?»

ARCHIPEL • Les systèmes informatiques employés en musique contemporaine vieillissent vite. «Congruences», œuvre jouée demain à Genève par Contrechamps, y est confrontée.
En 1984 JEAN-PIERRE ARMAND

Pour jouer certaines œuvres récentes, «on dispose de partitions précises, mais d’instruments anciens qu’on ne sait plus jouer ni ­réparer», illustre Marc Texier. Le ­directeur du festival genevois de musique contemporaine Archipel force le trait, mais c’est un fait: ­certaines œuvres des années 1980 sont difficiles à recréer en 2015, car leur partie électronique exige du matériel à mille lieues des standards ­actuels. Il faut donc les mettre à jour, les

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion