Suisse

Ces presque Suisses enfin reconnus

NATIONALITÉ SUISSE • Les petits-enfants d’immigrés pourraient être naturalisés plus facilement. Le Conseil national a fait un pas dans ce sens hier. Deux étrangers de la 3e génération témoignent.

«Je suis satisfait du vote du Conseil national, d’autant que le résultat est assez net. Les élus prennent visiblement cons­cience qu’un certain nombre d’étrangers de la troisième génération vivent en Suisse depuis des années, qu’ils y sont parfaitement intégrés et qu’ils mériteraient donc de bénéficier d’une naturalisation facilitée.» Il a le sourire, Marco Traglia, jeune Italien de 23 ans domicilié à Villars-sur-Glâne. Hier, le National a fait un pas de

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion