Scène

Andromaque machine

THÉÂTRE • Avec «Les Histoires d’A-Andromaque», Alexandre Doublet met en scène un classique racinien, désormais en tournée romande. Inusable.

Même si son intrigue peut tenir en une phrase (Oreste aime Hermione qui aime Pyrrhus, qui aime à son tour la captive Andromaque qui, elle, continue d’aimer Hector, tué par les Grecs), Andromaque de Racine est considérée comme l’une des pièces les plus complexes du répertoire théâtral. C’est que, chez Racine, l’action se déroule avant tout dans la tête des protagonistes. Des protagonistes (voire des «philosophes se baladant avec un

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion