Suisse

Jeu de colin-maillard à Manhattan

BANQUES SUISSES • UBS et Credit Suisse possèdent des plateformes financières opaques et parallèles à la Bourse. Les Etats-Unis analysent ces «dark pools», soupçonnant les établissements d’y commettre des fraudes.

UBS et Credit Suisse sont une nouvelle fois dans le viseur des autorités américaines. Le procureur général de l’Etat de New York est en train de passer au crible les «dark pools» de plusieurs banques, dont les deux géants suisses. Ces «pôles de liquidités» sont des plateformes financières sur lesquelles s’opèrent des échanges de montants importants, sans que ni le prix ni l’identité des acheteurs et des vendeurs ne soient

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion