Genève

Accord trouvé pour les informaticiens roumains

SOUS-ENCHÈRE • La société mandatée par Firmenich payera rétroactivement les travailleurs selon le salaire usuel de la branche.  

Justice rendue pour les informaticiens roumains payés 800 euros par mois sur le site genevois de l’entreprise suisse Firmenich. Réunis hier au sein de la Commission des mesures d’accompagnement (CMA), l’Etat, l’employeur – la société brésilienne Stefanini mandatée par Firmenich – et les syndicats ont trouvé un accord. Détachés à Genève depuis fin novembre, les cinq employés recevront rétroactivement l’équivalent du salaire usuel de la branche. Seul bémol: ce dernier n’a pour

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion