Actualité

Malaise dans les banlieues italiennes

REPORTAGE • Zones populaires où le chômage, les coupes dans les services et l’immigration sont importants, les périphéries semblent plus que jamais laissées à elles-mêmes.
creative commons Quartier historique et mythique

Via Pascarella, une forêt de HLM est enjolivée par des lampadaires abondamment ornés de fleurs artificielles en mémoire de mafiosi exécutés lors de quelques règlements de compte. Nous sommes dans la périphérie nord-est de Milan, dans le quartier de Quarto Oggiaro, surnommé «le Bronx» par les médias italiens, estimant qu’il s’agit d’un des plus dangereux de la capitale lombarde. Quartier historique et mythique, Quarto Oggiaro accueillait à la fin des

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion