Genève

Des requérants demandent à vivre décemment

ASILE • Dans un courrier remis hier à l’Hospice général, cent dix-sept résidents d’abris PC dénoncent des conditions de vie indignes qui nuisent à leur santé.
Rassemblés devant le siège de l’Hospice général JPDS

«Stop bunkers we need fresh air!»: en arabe, en érythréen puis en français, une centaine de demandeurs d’asile reprennent le slogan dans le calme. Rassemblés devant le siège de l’Hospice général, qui prend en charge les requérants à Genève, ils sont venus protester contre leurs conditions d’hébergement dans les abris de la protection civile (PC). Dans un courrier remis à la direction de l’Aide aux migrants (AMIG), ils dénoncent la

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion