Cinéma

Malaise au gymnase

«FOXCATCHER» • D’un troublant fait divers criminel, Bennett Miller tire une œuvre allégorique sobre et balèze sur l’Amérique. Entretien avec le cinéaste, primé à Cannes pour l’excellence de sa mise en scène.
Le lutteur Mark Schultz (Channing Tatum) et son mécène John E. du Pont (Steve Carell). Une relation qui se dénouera dans le sang. ELITE FILM

Prix de la mise en scène à Cannes, Foxcatcher plonge dans les coulis­ses d’une discipline olympique obscure. Mais l’Américain Bennett Miller (Truman Capote), filmant deux lutteurs aux prises avec des forces qui les dépassent, livre une œuvre fascinante. Rencontre. A quel point le film est-il fidèle au fait divers dont il s’inspire? Bennett Miller: A 87,5 %! (rire) C’est un récit fidèle et factuel. Comme dans n’importe quel film, nous avons

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion