Autre

Lever l’encre? Pas question

Dessin de presse • Le métier résiste tant bien que mal aux attaques de toutes parts. En perte de vitesse, il pourrait profiter d’une nouvelle dynamique.

L’encre coule à nouveau à «Charlie Hebdo». Les rescapés en ont remis une couche mercredi avec en couverture une caricature de Mahomet. Comme pour signifier que la barbarie n’aura pas la peau de ces garants de la liberté d’expression, même celle des dessinateurs qui sévissent à ses limites. Comme pour rappeler qu’il n’y aura pas d’avant ni d’après-7 janvier pour le dessin de presse? «Le changement a déjà eu lieu en

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion