Actualité

Dieudonné n’est pas «Charlie Hebdo»

Liberté d’expression • L’arrestation de Dieudonné survient le jour de la une provocatrice de «Charlie Hebdo». Pourquoi s’en prendre à l’humoriste et pas à l’hebdomadaire? Tentatives de réponse.

Dieudonné n’en rate pas une! En pleine Charliemania, l’humoriste controversé a balancé dimanche sur son mur Facebook des propos provocateurs: «Je me sens Charlie Coulibaly», du nom du terroriste Amedy Coulibaly, qui a tué quatre juifs vendredi passé et une gendarme, le jour précédent. Pris à nouveau en flagrants délires, l’humoriste a été renvoyé en correctionnel hier, pour apologie d’actes de terrorisme. Le jour même de la publication de «Charlie

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion