Cinéma

Ceci n’est pas un biopic

«MR. TURNER» Mike Leigh signe un portrait furieusement inspiré du peintre, où le comédien Timothy Spall livre une prodigieuse ­performance primée à Cannes. Rencontre avec le cinéaste britannique.
Photos. Le cinéaste Mike Leigh (en médaillon) imagine un Turner grincheux et truculent PATHÉ FILMS

Mike Leigh s’est encore surpas­sé avec Mr. Turner, formida­ble évocation du fameux peintre anglais qui a valu le Prix d’interprétation cannois à son acteur fétiche Timothy Spall. Entretien. Un biographe de William Turner (1775-1851) a osé dire que le seul intérêt du personnage était son talent de peintre… Mike Leigh: Le type qui a réalisé ces toi­les sublimes ne pouvait qu’être à la hauteur de son travail. Voilà un excentrique tout

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion