Suisse

Le secret médical remis en question

Milieu carcéral • Les cantons veulent favoriser l’échange de données entre les autorités pénitentiaires et les médecins. Ces derniers s’inquiètent pour le secret médical, essentiel à leur travail.

«C’est un scandale! Toucher au secret médical pour les détenus, c’est de la discrimination.» René Raggenbass, ancien médecin des prisons valaisannes, ne mâche pas ses mots. La proposition d’Oskar Freysinger qui vise à assouplir le secret médical pour les détenus condamnés l’inquiète. «Le secret médical est un outil essentiel au travail des médecins», renchérit Monique Gauthey, médecin spécialiste et membre du comité central de la Fédération des médecins suisses (FMH).

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion