Livres

«J’ai des attaques de jeunesse»

DANIEL PENNAC Président d’honneur du Livre sur les quais, qui se tient ce week-end à Morges, l’écrivain français nous a reçus chez lui à Paris pour évoquer l’inoubliable saga Malaussène et le «Journal d’un corps».
Photo. Daniel Pennac prépare des plans précis pour ses romans. CATHERINE HELIE / GALLIMARD

Dix-sept juillet 2014, l’une des rares journées caniculaires de l’été parisien. Il fait 30° rue de Belleville où vit Benjamin Malaussène… heu, Daniel Pennac, mais beaucoup moins dans la petite cour ombragée devant sa maison et carrément frais dans la pièce dans laquelle on surgit dès qu’on passe le seuil de la porte: un salon agencé comme une salle de bistrot avec petites tables et fauteuils clubs, orné d’immenses parois

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion