Actualité

Innocenté par le FBI, condamné par la Bolivie

Justice • Malgré des preuves ADN, la justice refuse de se déjuger.

Mardi 19 août. Odón Mendoza est condamné à trente ans de prison sans sursis pour avoir assassiné et violé une fillette de 10 ans. Quinze ans auparavant, le 27 aout 1999, la petite Patricia était retrouvée sans vie dans un dépôt de son école à La Paz. Le médecin légiste conclut à une mort par strangulation et une violation post mortem. Odón, un des rares hommes travaillant dans l’école, est tout

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion