Histoire

Le cinéma George V envahi par la foule

LAUSANNE • En 1971, les militants du Comité Action Cinéma manifestent contre le prix du billet de cinéma. Le mouvement se transforme en véritable «mai 68».

La scène est digne d’un film surréaliste. Au soir du 8 mai 1971, près de 200 jeunes envahissent le cinéma George V (aujourd’hui Les Galeries du cinéma) à Lausanne, après avoir brisé une porte vitrée. «Cinéma populaire», scandent-ils au mégaphone, protestant contre la hausse du prix des salles obscures. La mobilisation est orchestrée par le Comité Action Cinéma (CAC), qui fait parler de lui depuis une semaine à peine. Le

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion