Musique

Neil Young: le chemin de Tel Aviv

«Bob Dylan fait de la pub pour les voitures Chrysler et Neil Young joue dans un pays qui pratique l’apartheid. Il n’y a plus de héros.» Le commentaire désabusé d’un internaute sur le site du Guardian en dit long. Si Neil Young ne jouera finalement pas à Tel Aviv devant 50 000 Israéliens, c’est uniquement pour raisons de sécurité. Le concert a été annulé par les autorités en raison des

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Testez-nous
Au mois de juin,
nous vous offrons l'essai web 2 mois
profitez-en!

Connexion