Suisse

«Ils n’ont rien fait. Rien»

REFUGIES • Polémique autour des gardes-frontière suisses: ils auraient ignoré les appels à l’aide d’une Syrienne enceinte. Sa fille est mort-née.  

Cette famille de Syriens devait rejoindre des cousins en Allemagne. Elle s’est retrouvée hier au cimetière de Domodossola, le père portant dans ses bras un minuscule cercueil blanc. A l’intérieur, le corps de Sara, qui aurait dû naître d’ici quelques semaines. Ce qui s’est passé entre le départ de la famille et la mise en bière fait l’objet d’une enquête interne par le Corps des gardes-frontière. Pour l’heure, des témoignages

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion