Scène

Nouveau souffle au Crève-Cœur

THEATRE • La directrice du Crève-Cœur, à Cologny, passe le relais à sa fille Aline Gampert, qui annonce une saison dédiée aux créations.
Aline Gampert LORIS VON SIEBENTHAL

Une nouvelle saison s’annonce au Théâtre du Crève-Cœur, à Cologny, placée sous le signe du renouveau avec le passage de flambeau d’Anne Vaucher, ­actuelle directrice, à sa fille Aline Gampert. A la recherche de la «vitalité artistique personnelle et indépendante» revendiquée par son père Bénédict, héritier de l’entreprise, la comédienne de 35 ans répond en posant sa marque d’entrée de jeu. Il y a cinquante-cinq ans, Raymonde Gampert transformait le pressoir de

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion