Musique

Musiques plurielles aux Athénéennes

FESTIVAL • Du 2 au 9 mai, la jeune manifestation genevoise se distingue avec une affiche qui flirte entre classique, jazz et création contemporaine.

A Genève ou ailleurs, les festivals de musique se suivent et (souvent) ne se ressemblent pas. Jazz, chanson, rock ou musiques expérimentales: chacun gravite autour de sa constellation avec une programmation certes pointue, mais qui n’entre pas facilement en dialogue avec d’autres galaxies musicales. Par crainte de sombrer dans un chaos fourre-tout? De brouiller la lisibilité auprès du public ou des subventionneurs? Quoi qu’il en soit, force est de constater

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion