Suisse

Le Conseil fédéral va durcir la lutte contre les abus sur le marché du travail

Libre circulation • Le gouvernement choisit d’étendre les mesures d’accompagnement. Sa réaction au vote du 9 février déclenche une pluie de critiques.

Le retour des contingents de travailleurs étrangers voulu par le peuple suisse ne marquera pas la fin des mesures d’accompagnement à la libre circulation des personnes. Au contraire même, le Conseil fédéral a l’intention de les renforcer. Il a décidé hier de suivre dans ses grandes lignes les recommandations d’un groupe de travail. Les mesures visent d’abord un durcissement des sanctions. L’amende maximale en cas de dumping salarial sur les

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion