Neuchâtel

Et si la libre circulation bouchonnait au Locle?

IMMIGATION DE MASSE • Avec ses nombreux frontaliers et son chômage élevé, la petite ville frontalière du Locle pourrait être séduite par l’initiative UDC.

Avec 10 000 habitants, 25 000 véhicules qui la traversent chaque jour, 3000 frontaliers sur un total de 8100 emplois, un taux de chômage de 7,1% et d’aide sociale de 8,9%, la petite ville du Locle, porte d’entrée des Montagnes neuchâteloises depuis la Franche-Comté, vit une situation pour le moins paradoxale. Il s’agit aussi de la commune neuchâteloise qui a l’impôt moyen par habitant le plus élevé pour les personnes

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion