Égalité

IVG: la régression guette l’Espagne

MADRID • L’avant-projet de loi d’avortement inquiète dans la Péninsule ibérique. Des milliers de personnes sont descendues dans la rue samedi. Associations et experts avertissent des conséquences d’une telle réforme.  
«Les ventres libres font des hommes libres.» Des milliers de personnes ont manifesté samedi en Europe (ici à Madrid) contre le projet de loi antiavortement du gouvernement espagnol. FUENLABRADA

Le projet de loi du ministre de la Justice Alberto Luiz Gallardón, présenté juste avant les fêtes de fin d’année, alimente la polémique en Espagne où l’on pensait le droit à l’avortement acquis depuis la loi du gouvernement Zapatero en 2010. L’IVG pourrait désormais être interdite sauf dans les cas de viols et de risques «durables ou permanents» pour la santé physique ou psychique de la mère. Samedi, plusieurs milliers

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion