Genève

Une surélévation annulée par la cour de justice

Genève • Un immeuble aux Eaux-Vives devait se voir rehausser de deux étages. Des négligences juridiques ont annulé les travaux.

La cour de justice a tranché. Il n’y aura pas deux étages supplémentaires au 23 rue Henri-Blanvalet, dans le quartier des Eaux-Vives. La décision s’inscrit dans une série de surélévations acceptées par voie dérogatoire et annulées par les tribunaux parce qu’elles ne respectaient pas la loi. Dévoilé hier par la Tribune de Genève, la surélévation concernée avait pourtant reçu en mars 2012 le feu vert de l’administration, qui se basait

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion