Actualité

L’île des migrants mineurs abandonnés

GRÈCE • Après avoir débarqué sur l’île de Lesvos, vingt-trois migrants mineurs non accompagnés végètent dans un centre d’accueil abandonné par ses employés, faute de financement.
Deux fois par jour Emmanuel Haddad

Dans le réfectoire, des croûtons de pain rassis gisent encore sur le sol. La pharmacie est fermée à clé, la cuisine aussi. Depuis que les employés du centre d’Aghiasos, dédié à l’accueil des migrants mineurs non accompagnés, sont partis précipitamment en mars dernier, seul le directeur fait l’aller-retour deux fois par jour pour apporter la tambouille du midi et du soir. Le bâtiment, perché sur les hauteurs du village de

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion