Genève

«La Fourrière? Une caverne d’Ali Baba!»

GENÈVE • Plus de 1200 vélos atterrissent ici chaque année, avant d’être réparés, désossés ou envoyés en Afrique. Une bonne adresse pour les budgets serrés. Exploration.
La Fourrière est gérée par l’association Péclôt 13 Jean-Patrick Di Silvestro

C’est une de ces bonnes adresses qu’on ébruite peu. Surtout dans un canton comme Genève où des milliers de vélos sont volés chaque année (2750 plaintes ont été déposées l’an dernier). Un lieu où l’on trouve une multitude de pièces détachées, mais surtout des bicyclettes d’occasion – qui roulent – entre 80 et 200 francs, des trottinettes pour les enfants et même un vélo de compétition tout carbone à… 1500 francs. Tout

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion